RÉALISME

D'ANTHONY NEILSON

TRADUCTION ET MISE EN SCÈNE

CATHERINE HARGREAVES

JEU /  

David Bescond, Frédéric Beverina, Estelle Clément Bealem, Laure Giappiconi, Anne Martinella, Thomas Poitevin et Florent Vivert

SCÉNOGRAPHIE / 

Kim Lan Nguyen Thi

LUMIÈRE /

Fabrice Guilbert

MUSIQUE ET SON /

Louis Dulac

Théâtre de l'Elysée (Lyon) / 2009

PRESSE

«Tous prennent un plaisir communicatif à brouiller les pistes entre le théâtre et la vie. (…) Grâce à la curiosité, au talent et à l’ambition de Catherine Hargreaves, nous découvrons donc un nouveau représentant du théâtre anglais.»

France Culture, Comme au théâtre

«Dirigeant une jeune équipe de comédiens après avoir spécialement retravaillé le texte pour eux, Catherine Hargreaves réussit une mise en scène remarquable. D’une façon très cinématographique, on voit surgir le cheminement mental du héros.»

Le Progrès

Instant de réalité.
Un jeune homme, Frédéric Beverina se lève après ce qui devait manifestement être une soirée alcoolisée. Un ami le sollicite pour sortir, il ne veut pas et décide de rester à la maison. Il traîne dans son appartement sans rien faire de précis, fait une machine, boit du café et se recouche. C’est tout ? Presque… Anthony Neilson nous livre une tranche de réalité mais au lieu de se contenter de décrire la « réalité extérieure », il n’oublie pas la « réalité intérieure » du personnage et s’approche ainsi beaucoup plus de la perception que nous avons de la vie. REALISME ou comment une journée apparemment sans intérêt devient un maelström impressionnant où tout est possible. Rentrer dans la tête de quelqu’un, c’est anéantir toute censure, on peut donc s’attendre à tout. Imaginez…

© 2019 / Cie les 7 soeurs

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-googleplus